écouté

écoute

ÉCOUTE. n. f. T. d'Architecture ancienne. Lieu où l'on écoute sans être vu. L'écoute de la chapelle. Il s'emploie ordinairement au pluriel. Il y avait en Sorbonne des écoutes où se tenaient les docteurs pour entendre les disputes publiques.

Fig., Être aux écoutes, Être attentif à remarquer, à recueillir ce qui se dit ou ce qui se passe dans une affaire, afin d'en tirer parti. On parle de telle affaire, il y a bien des gens qui sont aux écoutes.

En termes de Chasse, ÉCOUTES se dit des Oreilles du sanglier.

ÉCOUTE s'emploie comme adjectif dans Soeur écoute, Religieuse qui accompagne au parloir une autre religieuse ou une pensionnaire.

écoute

ÉCOUTE. n. f. T. de Marine. Cordage attaché au coin inférieur d'une voile, pour servir à la déployer, à la tendre, à la serrer ou à l'orienter. Écoutes de grande voile, ou Grandes écoutes. Écoutes de misaine, de hunier, de perroquet. Border les écoutes. Larguer les écoutes.