égayé, ée


Recherches associées à égayé, ée: égayera

ÉGAYÉ, ÉE

(é-ghè-ié, iée) part. passé.
Rendu gai. Égayé par le babil de ses enfants.
Qui prend une apparence riante, en parlant des choses. Un paysage égayé par le soleil.
Sa douce exhalaison ne forme que des roses, Des objets égayés et d'agréables choses [TRISTAN, Mariane, I, 2]
De la foi d'un chrétien les mystères terribles D'ornements égayés ne sont pas susceptibles [BOILEAU, Art p. III]
Je dois avertir ceux qui liront ce livre et qui ont quelque connaissance de la physique, que je n'ai point du tout prétendu les instruire, mais seulement les divertir, en leur présentant d'une manière un peu plus agréable et plus égayée ce qu'ils savent déjà plus solidement [FONTEN., Mondes, Préface]