églantier

(Mot repris de églantiers)

églantier

n.m. [ lat. pop. aquilentum, du lat. class. aculeus, aiguillon ]
Rosier sauvage aux fleurs roses ou blanches.

ÉGLANTIER

(é-glan-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des é-glan-tié-z en fleur) s. m.
Nom donné à plusieurs espèces de rosiers, et particulièrement au rosier canin et au rosier églantier, qui croissent dans les buissons.
Terme de zoologie. Espèce de raie.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Dessouz un pin, delez un eglenter [, Ch. de Rol. VIII]
  • XIIe s.
    Il garde avant [regarde en avant] desouz un aiglenter [, Ronc. p. 79]
  • XIIIe s.
    Alez moi dire [à] Ugon sans point d'arestement, Qu'en mon pere verger [je] l'atendrai sous l'aiglent [AUDEFR. LE BAST., Romancero, p. 33]
    Par ronces et par esglentiers, Dont en la haie avoit assés, Sui maintenant oultre passés [, la Rose, 2826]
  • XVe s.
    Quant je voy dessous l'arglantier La bergiere.... [, Mystère de la conception de J. C. sc. 40]
  • XVIe s.
    Le fruit de l'esglantier non encore meur, deschargé de ses pepins, confit au sucre à mode de cotignac [O. DE SERRES, 926]

ÉTYMOLOGIE

  • Norm. argancier ; Berry, arlantier ; provenç. aguilen (voy. ÉGLANTINE).

églantier

ÉGLANTIER. n. m. T. de Botanique. Rosier sauvage.
Traductions

églantier

[eglɑ̃tje] nmwild rose, dog rose