égomiste

ÉGOMISTE

(é-go-mi-st') s. m.
Nom, dans le XVIIIe siècle, de gens qui pensaient qu'il n'y avait de réel que l'individu.
Il ne lui manquait plus [au chevalier de Ramsay] que de devenir égomiste, c'est-à-dire de se croire le seul être existant dans le monde ; il y avait des égomistes à Amsterdam, comme il y avait des athées et des panthéistes [H. BABOU, Journ. offic. 28 janv. 1875, p. 750, 2e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivation irrégulière du lat. ego, moi, peut-être par l'intervention de me : ego-me.