égosiller

s'égosiller

v.pr. [ de gosier ]
Crier ou chanter très fort et longtemps : Elle s'est égosillée une heure avant qu'on vienne l'aider s'époumoner, hurler

égosiller

(segozije)
verbe pronominal
se faire mal à la gorge à force de crier, de chanter Le chanteur s'égosille depuis plus de deux heures sur la scène.

ÉGOSILLER (S')

(é-go-zi-llé, ll mouillées, et non é-go-zi-yé) v. réfl.
Se faire mal au gosier à force de crier.
Il se faut bien égosiller avec vous autres [MOL., Comtesse, 5]
Pour l'accourcir [le chemin] ils disputèrent.... Nos pèlerins s'égosillèrent [LA FONT., Fabl. IX, 14]
Avec le verbe faire, il peut y avoir ellipse du pronom personnel.
Tu m'as fait égosiller, carogne [MOL., Mal. imag. I, 2]
En parlant des oiseaux, chanter beaucoup, longtemps.
Un petit rossignol qui s'égosille pour surmonter un homme qui joue du luth [SÉV., 122]
M. Pengali poussait des cris, les coqs s'égosillaient [CHATEAUB., Itinér. II, 9]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Fort et puissant comme ung Herode Pour esgossiller grosses oyes [COQUILL., Enquête de la simple et de la rusée.]
  • XVIe s.
    Il les donnoit au premier gentilhomme qu'il trouvoit, à esgosiller [tuer] ou prendre prisonniers [MONT., I, 323]
    Il esgosilla femmes et enfants [ID., III, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et l'ancienne forme gosillier, gosier (voy. GOSIER, à l'historique) : couper le gosier. Aussi le sens propre est-il tuer en coupant la gorge.
Synonymes et Contraires

égosiller (s')

verbe pronominal égosiller (s')
Crier très fort.