égueulé, ée


Recherches associées à égueulé, ée: egueuler, engueuler, ivrognesse, levantin

ÉGUEULÉ, ÉE

(é-gheu-lé, lée) part. passé.
Une cruche égueulée.
Fig. et substantivement, un égueulé, une égueulée, personne qui est grossière dans ses propos.
Je m'avisai que j'avais oublié un grand bal où je devais mener la fille de la duchesse de la Ferté, qui ne me le pardonnerait point si j'y manquais, et qui était une égueulée sans aucun ménagement [SAINT-SIMON, 18, 218]