éléphantiasis

éléphantiasis

[ elefɑ̃tjazis] n.m.
En médecine, épaississement de la peau, lié à un œdème qui déforme le corps.

ÉLÉPHANTIASIS

(é-lé-fan-ti-a-zis') s. f.
Terme de médecine. Éléphantiasis des Grecs ou éléphantiasis proprement dite, lèpre du moyen âge, maladie grave caractérisée par des tubercules plus ou moins larges à la peau et par des altérations de plusieurs autres organes. Elle paraît contagieuse.
Éléphantiasis des Arabes ou jambe des Barbades, maladie qui rend les jambes grosses comme celles d'un éléphant, et qui n'est pas contagieuse.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Elephantiasis, ainsi appellée, à cause que les malades ont les bras et jambes grosses et tubereuses, comme les elephans [PARÉ, Introd. 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme qui en grec vient de éléphant, à cause des grosses jambes dans l'éléphantiasis des Arabes. Provenç. elefancia, elefacia ; espagn. elefancia ; ital. elefanzia ; du latin elephantia, éléphantiasis.

éléphantiasis

ÉLÉPHANTIASIS. (On prononce l'S finale.) n. f. Sorte de lèpre qui couvre la peau de rugosités analogues à celles de la peau de l'éléphant.
Traductions

éléphantiasis

פיילת (נ), שנהבת (נ), פַּיֶּלֶת