électrisation

électrisation

n.f.
Action, manière d'électriser ; son résultat.

ÉLECTRISATION

(é-lèk-tri-za-sion) s. f.
Action d'électriser ; état d'un corps électrisé.
Application de l'électricité, quelle qu'en soit la source, par opposition à galvanisation, qui est l'emploi de l'électricité de contact. Électrisation localisée, méthode d'électrisation qui consiste à limiter la puissance électrique dans chacun des organes, sans piquer ni inciser la peau. Électrisation statique, application médicale de l'électricité des machines à frottement.

ÉTYMOLOGIE

  • Électriser.

électrisation

ÉLECTRISATION. n. f. T. de Physique. Action d'électriser ou État de ce qui est électrisé.

électrisation


ÉLECTRISATION, s. f. ÉLECTRISER, v. a. [Élèktriza-cion, : 1re é fer., 2e è moy.] Électrisation, est l'action d'électriser, de communiquer la vertu électrique, l'électricité. Acad. Trév.; ou, pour mieux dire, de la déveloper, "L'eau reçoit par l'électrisation, une véritable augmentation de fluidité. P. Paulian, Let. sur l'Électricité. "On a tenté d'électriser des paralitiques, et on a quelquefois réussi à les guérir.
   Rem. Électriser et électricité, sont des mots à la mode. On électrise non-seulement les corps, mais encôre les âmes. "Ce n'est point dans la solitude, c'est dans le concours général que les ames s'échauffent et s'électrisent. Le Mierre. — Je crois qu'on peut, sans prévention, trouver cette métaphôre forcée. — M. R. D. L., dans le Discours Préliminaire aux Promenades de Chloé, dit que son plan est de donner à l'ame des adolescens un coup d'électricité morale Quelle métaphôre!