élision

élision

n.f. [ lat. elisio ]
En linguistique, action d'élider la voyelle finale d'un mot devant un mot commençant par une voyelle ou un « h muet » : L'élision du « a » de « la » devant « école ».

élision

(elizjɔ̃)
nom féminin
linguistique remplacement d'une voyelle par une apostrophe Dans "l'homme", il y a une élision.

ÉLISION

(é-li-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Terme de grammaire. Action d'élider ; résultat de cette action. En français l'élision n'a lieu que pour l'e muet final (excepté les deux mots la et si), et il disparaît entièrement à l'oreille : force invincible, prononcez for-sinvincible. L'élision chez nous ne se marque pas ordinairement dans l'écriture, si ce n'est dans quelques monosyllabes comme ce, de, que, me, te, se, le, la, si ; alors la voyelle élidée est remplacée par l'apostrophe : l'âme, qu'elle. s'il, etc.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. elisionem, du supin elisum, de elidere (voy. ÉLIDER).

élision

ÉLISION. n. f. T. de Grammaire. Suppression d'une voyelle finale devant un mot commençant par une voyelle ou une h muette. L'élision se marque en français par une apostrophe, comme dans ces mots, L'âme, l'honneur, qu'elle, j'ai, s'il, s'entraider, s'entrouvrir.
Traductions

élision

הבלעה (נ)

élision

elision

élision

elizio

élision

sinalefa

élision

elisione

élision

Elision

élision

Елизия

élision

Elize

élision

elision

élision

Elisio

élision

Elision

élision

[elizjɔ̃] nfelision