éluder

Recherches associées à éluder: élider, éluder une question

éluder

v.t. [ lat. eludere, se jouer de ]
Éviter qqch avec adresse, se soustraire à : Éluder un sujet fâcheux se dérober à, escamoter, esquiver ; affronter
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

éluder

(elyde)
verbe transitif
éviter qqch de gênant Le ministre a éludé la question du journaliste.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ÉLUDER

(é-lu-dé) v. a.
Éviter en échappant, comme par une sorte de jeu. Éluder une question. Éluder une promesse. Ils éludèrent la loi. Éluder les traités. Les poursuites furent éludées.
Alexandre, coupant le nœud gordien, éluda l'oracle, ou il l'accomplit [VAUGEL., Q. C. liv. V, dans RICHELET]
De lâches coups d'État dont en l'âme on se loue, Et qu'une absence élude.... [CORN., Suréna, V, 3]
Comme la partie n'est pas égale, il faut user de stratagème et éluder adroitement le malheur qui me cherche [MOL., Festin, II, 10]
M. Claude était le plus subtil de tous les hommes à éluder les décisions de son Église lorsqu'elles l'incommodaient [BOSSUET, Var. XV, § 29]
Par combien de détours L'insensible a longtemps éludé mes discours ! [RAC., Phèd. III, 1]
Ce fut pour éluder cette embuscade qu'il prit.... [HAMILT., Gramm. 5]
Ses ennemis ne cherchaient par ces détours qu'à éluder l'exécution du testament de son père [VERTOT, Révol. rom. XIV, p. 306]
Au lieu d'éluder sa peine, il venait la demander à genoux ; plus elle était sévère et publique, plus elle rendait le calme à sa conscience [RAYNAL, Hist. phil. VIII, 14]
Absolument.
Il lui plaît d'éluder et de temporiser [LACHAUSSÉE, Mélanide, III, 9]
S'éluder, s'échapper à soi-même.
Suspends tous ces emplois frivoles ; Homme vain, c'est trop t'éluder [LA MOTTE, Odes, t. I, p. 285, dans POUGENS]
Être éludé. De pareilles prescriptions ne s'éludent pas facilement.

REMARQUE

  • 1. Éluder paraît un mot né vers le commencement du XVIIe siècle.
  • 2. Molière a dit éluder, dans le sens de tromper, avec un nom de personne : J'éludais un chacun d'un deuil si vraisemblable Que les plus clairvoyants l'auraient cru véritable, l'Étourdi, II, 7.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. eludere, de e, et ludere, jouer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

éluder

ÉLUDER. v. tr. Éviter avec adresse et désir de se dérober. Au lieu de répondre nettement, il a éludé la difficulté. Éluder une question. Éluder une promesse. Éluder les traités. Éluder la loi.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

éluder


ÉLUDER, v. act. Éviter avec adresse. "Eluder une dificulté proposée. "Éluder les poursuites, les artifices de quelqu'un. "M. Moreau l'emploie neutralement. "Ils voulurent éluder. Il sous-entend, les questions qu'on leur faisait.
   REM. * Eluder ne se dit que des chôses. Molière l'aplique aux persones; lui done le sens de tromper, et lui fait régir la prép. de.
   J'éludois un chacun d' un deuil si vraisemblable.
C'est dans l'Etourdi, sa première Pièce, composée en Languedoc, que Molière parle de la sorte. C'est un vrai barbarisme de phrâse.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

éluder

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

éluder

ontwijken

éluder

entziehen

éluder

[elyde] vt → to evade
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005