émailler

(Mot repris de émaillerais)

émailler

v.t.
1. Appliquer de l'émail sur qqch : Émailler un lavabo.
2. Litt. Orner, embellir un texte : Émailler un cours d'anecdotes parsemer
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ÉMAILLER

(é-ma-llé, ll mouillées, et non éma-yé) v. a.
Appliquer de l'émail, orner avec de l'émail. Émailler une bague. Émailler de la porcelaine.
Fig. Orner, parer, en parlant des fleurs.
Elle émaille de fleurs les portes d'Orient [RÉGNIER, Dial.]
Mille fleurs émaillaient les tapis verts.... [FÉN., Tél. I]
Et vous, brillantes fleurs, étoiles mes compagnes, Qui du bleu firmament émaillez les campagnes [LAMART., Médit. II, 8]
Fig.
Comme on voit l'or et l'azur sur la peau des serpents, vous émaillez, avec les plus vives couleurs de l'éloquence, des paroles venimeuses [VOIT., Lett. 50]
Fig. S'émailler, v. réfl. Devenir émaillé. La terre s'émaillait de fleurs.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un annel d'or dont la verge est esmailliée et y a escript en la verge : c'est mon desir [DE LA BORDE, Émaux, p. 345]
  • XVIe s.
    Esmailler, se dit des choses qui sont peintes d'esmail liquefié ou fondu sur la besongne [PALISS., 378]
    Ma main ne sçait cultiver autre nom, Et mon papier ne s'esmaille sinon De leurs beautés que je sens dedans l'ame [RONS., 14]
    ... et à l'envy la terre où elle passe Un pré de fleurs esmaille sous ses piez [ID., 24]
    Si je preste l'aureille aux livres, depuis que je guette si j'en pourrai fripponner quelque chose de quoy esmailler le mien ? [MONT., III, 77]
    Ce sont mes vers que les chastes Charites [Grâces] Ont esmaillez de plus de cent couleurs [DU BELLAY, II, 1, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Émail.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

émailler

ÉMAILLER. v. tr. Recouvrir ou garnir d'émail. Émailler une bague. Émailler de la porcelaine. Par analogie, Émailler le visage, la peau.

Il signifie, figurément et poétiquement, Diversifier de couleurs et se dit surtout des Fleurs. Un parterre émaillé de fleurs.

Figurément, il signifie, en parlant des Ouvrages de l'esprit, Diversifier par des détails qui attirent l'attention. Il a émaillé son discours de citations. En mauvaise part, Cet écolier a émaillé son devoir de fautes grossières.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

emailler

Emailler, Encausto incrustare.

L'art d'emailler, Encaustice.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

émailler

verbe émailler
Glisser çà et là des détails.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

émailler

enamel

émailler

[emaje] vt → to enamel
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005