émanciper

(Mot repris de émancipai)

émanciper

v.t. [ lat. emancipare, de mancipare, vendre ]
1. Affranchir d'une domination, d'une contrainte, d'un état de dépendance : Émanciper un peuple d'une domination politique. Émanciper les femmes libérer ; asservir, assujettir, enchaîner
2. Dans le langage juridique, conférer l'émancipation à un mineur.

s'émanciper

v.pr.
S'affranchir des contraintes sociales ou morales : Elle s'est émancipée depuis son divorce se libérer ; se soumettre

ÉMANCIPER

(é-man-si-pé) v. a.
Terme de jurisprudence. Accorder l'émancipation. Ce père a émancipé son fils.
Fig. Affranchir. Émanciper le peuple.
S'émanciper, v. réfl. Se rendre émancipé.
Bartholo : La demoiselle est mineure. - Figaro : Elle vient de s'émanciper [BEAUMARCH., Barbier, IV, 8]
Il se dit plus souvent au figuré. Prendre des libertés.
Personne ne fut si osé de s'émanciper en la moindre chose [VAUGEL., Q. C. liv. IX, ch. 12, dans RICHELET]
Bref, voyant qu'il osait ainsi s'émanciper, à la fin j'ai levé le bras pour le frapper [TRISTAN, Mariane, I, 3]
Ils [les Français] ont cela de mauvais qu'ils s'émancipent un peu trop et s'attachent en étourdis à conter des fleurettes à toutes celles qu'ils rencontrent [MOL., Sicil. 14]
Enfin, ma flamme eut beau s'émanciper [ID., Amph. II, 3]
S'émanciper à.... Il s'est émancipé à lui dire des injures.
Non, il faut qu'il ait le salaire Des mots où tout à l'heure il s'est émancipé [ID., Amph. III, 4]
On a dit aussi s'émanciper de....
Chacun s'émancipe de lui donner quelque louange [MÉRÉ, Œuvres posth. t. I, p. 78]
S'émanciper, s'affranchir.
Que serait-ce si, prenant l'essor et s'émancipant volontiers d'une certaine observance régulière, il voyait le monde par goût ? [BOURD., Pensées, t. II, p. 492]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et le filz est comme partie et membre de son pere, si que atant que il soit grant et emancipé [ORESME, Eth. 155]
  • XVIe s.
    Enfans mariés sont tenus pour hors de pain et pot, c'est à dire emancipés [LOYSEL, 56]
    Quand j'eus vingt ans, il me prit une envie de m'emanciper, vivre à ma fantaisie [FOUILLOUX, Ven. f° 86, dans LACURNE, au mot émotion.]
    Puisque nous nous sommes emancipez de ses regles [de la nature] pour nous abandonner à la vagabonde liberté de nos fantaisies [MONT., I, 305]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. emancipare, de e, et mancipare, vendre par le mode solennel de la mancipation ; l'émancipation était ainsi nommée en droit romain, parce qu'elle avait lieu par trois mancipations fictives qui épuisaient la puissance paternelle. Mancipare vient de manceps, acquéreur, adjudicataire, composé de manus, main, et capere, prendre : celui qui prend avec la main.

émanciper

ÉMANCIPER. v. tr. T. de Jurisprudence. Mettre un fils ou une fille hors de la puissance paternelle ou Mettre un mineur en état de jouir de ses revenus, à l'âge et suivant les formes déterminés par la loi. Se faire émanciper. Ce père a émancipé son fils. Ce mineur a été émancipé par le conseil de famille. Un mineur est émancipé de plein droit par le mariage. Fig., Avant d'émanciper le peuple, il faut l'instruire.

S'ÉMANCIPER s'emploie aussi avec une acception plutôt péjorative et signifie Se donner trop de licence. Vous vous émancipez trop. Il s'est extrêmement émancipé dans cette occasion. Il s'est émancipé jusqu'à lui parler peu respectueusement.

emanciper

Emanciper, Emancipare.

Il l'avoit emancipé et baillé en adoption à Syllanus, In adoptionem Syllano emancipauerat.

Emancipé, Emancipatus.

Synonymes et Contraires

émanciper

verbe émanciper

émanciper (s')

verbe pronominal émanciper (s')
Se libérer d'une dépendance.
s'enchaîner, s'inféoder.
Traductions

émanciper

emanciperen, ontvoogden, mondigverklaren, mondig verklaren

émanciper

emancipate

émanciper

emancipi

émanciper

emancipar

émanciper

emancipar

émanciper

emancipare

émanciper

[emɑ̃sipe] vt → to emancipate [emɑ̃sipe] vpr/vi → to become emancipated