émargé, ée

ÉMARGÉ, ÉE

(é-mar-jé, jée) part. passé.
Dont on a coupé la marge. Une estampe émargée.
Les figures doivent être ployées, émargées et placées avec le même soin que si l'on reliait le livre en définitif [LESNÉ, la Reliure, p. 132, 1820]
En marge de quoi on a signé. Un état émargé.