émigrant, ante

ÉMIGRANT, ANTE

(é-mi-gran, gran-t')
S. m. et f. Celui, celle qui émigre de son pays pour aller s'établir ailleurs. Dans toute la discussion de 1791 à l'Assemblée constituante, on dit toujours émigrant, et jamais émigré.
L'assemblée nationale.... considérant qu'une loi sur les émigrants est inconciliable avec les principes de la constitution [MIRABEAU, séance du 28 fév. 1791, dans BUCHEZ, Hist. de l'Assemblée const. t. IV, p. 415]
Si vous faites une loi contre les émigrants [, ib.]
Adj. Troupe émigrante. Animaux émigrants, animaux qui émigrent à certaines époques de l'année.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉMIGRANT. Ajoutez :
    Il s'est dit pour émigrette, sorte de jeu (voy. ÉMIGRETTE au Dictionnaire).
    Comme des enfants qui s'amuseraient aujourd'hui à jouer à la guerre avec le fusil, et qui demain joueraient bêtement aux émigrants [, Lett. du P Duchêne, 234e lettre, p. 2]

    REMARQUE

    • Émigrant vint en usage dans le courant du XVIIIe siècle, et parut alors un néologisme singulier (voy. dans le Dictionnaire la Remarque 2, à ÉMIGRER).
      Vous ressouvenez-vous d'un jour où le mot émigrant me surprit si fort ? vous prîtes la peine de me l'expliquer, et c'est une connaissance que je vous dois [Mme DU DEFFANT, Lettres, dans le journal le Temps, 28 oct. 1868]