émollient, ente

ÉMOLLIENT, ENTE

(é-mo-li-an, an-t') adj.
Terme de médecine. Qui a la propriété de relâcher, de ramollir les parties enflammées. Cataplasme émollient. Terme de pharmacie. Espèces émollientes, les feuilles sèches de mauve, de guimauve, de molène, de séneçon et de pariétaire ; farines émollientes, celles de lin, de seigle et d'orge. Substantivement. Les émollients. La farine de graine de lin en cataplasme est un émollient.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Medicamens topiques emolliens [PARÉ, V, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. emolliens, de emollire, de e, et mollire, rendre mou (voy. MOU).