émondeur, euse

ÉMONDEUR, EUSE

(é-mon-deur, deû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui émonde.
Montagnes que voilait le brouillard de l'automne, Vallons que tapissait le givre du matin, Saules dont l'émondeur effeuillait la couronne, Vieilles tours que le soir dorait dans le lointain [LAMART., Harm. III, 2]
S. m.Terme rural. Sorte de crible pour nettoyer le blé.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Esmondeur [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Émonder.