émoudre

ÉMOUDRE

(é-mou-dr') , j'émous, tu émous, il émoud, nous émoulons, vous émoulez, ils émoulent ; j'émoulais ; j'émoulus ; j'émoudrai ; j'émoudrais ; émous, qu'il émoule, émoulons ; que j'émoule, que nous émoulions ; que j'émoulusse ; émoulant ; émoulu v. a.
Aiguiser sur la meule. Émoudre des couteaux, des ciseaux.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Franzois [ils] destreignent à leur brans esmouluz [, Ronc. p. 80]
    Diable l'esmoulurent [le glaive], qui le firent forger [, ib. p. 195]
  • XIIIe s.
    Se ce n'est à besoing que aucun preudome eust mestier que on li esmousist la pointe de son coutel ou la pointe de s'espée [, Liv. des mét. 257]
    Ysengrin [le loup] sueffre grant haschie, Les denz a un poi plus agues Que Renart et plus esmolues [, Ren. 44976]
  • XVe s.
    Ils se preparerent tous deux pour aller jouster de fers esmoulus l'un contre l'autre [MONSTRELET, I, 55]
  • XVIe s.
    ....Des serpes bien esmoulues [O. DE SERRES, 714]
    Socrate.... conservant pour son exercice la malignité de sa femme, qui est un essay à fer esmoulu [MONT., II, 116]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry. émeudre ; provenç. esmolre ; du latin emolere, de e, et molere, moudre (voy. MOUDRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉMOUDRE. Ajoutez :
    User sur la meule une surface métallique qu'on veut rendre unie. Émoudre des canons de fusil.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

émoudre

ÉMOUDRE. v. a. (Il se conjugue comme Moudre.) Aiguiser sur une meule. Émoudre, faire émoudre des couteaux, des ciseaux, etc.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

émoûdre


ÉMOûDRE, v. act. [Il se conjugue comme moûdre.] Aiguiser sur une meule. "Emoûdre des couteaux: faire émoûdre des ciseaux.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788