émoussé, ée

ÉMOUSSÉ, ÉE1

(é-mou-sé, sée) part. passé d'émousser 1
Dont le tranchant, la pointe est détruite. Couteau émoussé.
Il brise sa cuirasse, et le fer repoussé Sur le céleste acier se recourbe émoussé [LUCE DE LANC., Hector, V, 5]
Terme de botanique. Se dit d'organes qui sont dépourvus de pointe. Terme de blason. Se dit des instruments de fer, sans pointe. Fig.
La justice et la vérité sont deux pointes si subtiles que nos instruments sont trop émoussés pour y toucher exactement [PASC., Puissances trompeuses, imag.]
Fig. Rendu moins actif, moins pénétrant.
Mes sensations émoussées arrondissaient tous les objets et ne me présentaient que des images faibles et mal terminées [BUFF., Des sens.]
Tes faux biens sans attrait pour mes sens émoussés [C. DELAV., Paria, III, 4]

ÉMOUSSÉ, ÉE2

(é-mou-sé, sée) part. passé d'émousser 2
Arbres émoussés.