énamourer

(Mot repris de énamoures)

ÉNAMOURER

(an-na-mou-ré) v. a.
Donner de l'amour. S'enamourer, v. réfl. Devenir amoureux.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    [le visage] qu'elle ot bel et bien fait pour gent enamourer [, Roman d'Alexandre, dans DU CANGE, amoratus]
    Qui plus haut brait et crie, qui plus est emplorez, Plus est, ce semble au monde, du mort enamorez [J. DE MEUNG, Test. 418]
  • XVe s.
    Le comte de St-Pol et cette dame s'entraimerent loyaument et s'enamourerent l'un l'autre [FROISS., II, II, 46]
  • XVIe s.
    Besoin luy est d'eslongner la personne à qui son cœur enamouré se donne [MAROT, I, 162]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et amour ; provenç. et espagn. enamorar ; ital. innamorare.

énamourer

ÉNAMOURER (S'). v. pron. Se prendre d'amour. Il s'énamoura follement de cette coquette.

enamourer

Enamourer, S'enamourer de quelqu'un, Amare.