épamprer

(Mot repris de épamprant)

épamprer

v.t. [ de pampre ]
Débarrasser un cep de vigne des jeunes pousses inutiles.

ÉPAMPRER

(é-pan-pré) v. a.
Terme d'agriculture. Ôter de la vigne les pampres, les feuilles inutiles. Par extension, diminuer, au printemps, l'excès de végétation herbacée des blés. On épampre, soit en coupant à la faux ou à la faucille le sommet des feuilles ou des jeunes tiges, soit en faisant passer un troupeau de moutons dans le champ.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sera bon en mesme temps qu'on bine la vigne, qu'en certains endroits du Languedoc on appelle reclorre, de la faire espamprer et esbourgeonner [O. DE SERRES, 174]

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et pampre.

épamprer

ÉPAMPRER. v. tr. T. de Viticulture. Débarrasser une vigne des pampres, des feuilles qui empêchent le raisin de mûrir.