épanché, ée

ÉPANCHÉ, ÉE

(é-pan-ché, chée) part. passé.
Dans le style élevé, versé. De l'eau épanchée sur les mains.
Rentrons et qu'un sang pur par mes mains épanché Lave jusques au marbre où ses pas ont touché [RAC., Athal. II, 8]
Fig.
Puisque cette grandeur à son trône attachée Sur nul autre que vous ne peut être épanchée [CORN., Nicom. II, 3]
Que partout de leur nom la gloire est épanchée [MOL., F. sav. IV, 3]
Qui a de l'épanchement, de la disposition à communiquer ses sentiments.
Quand vous en voyez d'épanchées, sujettes à discourir [BOSSUET, Vie relig.]