éparpillé, ée

ÉPARPILLÉ, ÉE

(é-par-pi-llé, llée, ll mouillées) part. passé.
Disséminé.
Je plains surtout les pauvres philosophes, je les vois éparpillés, isolés et tremblants [VOLT., Lett. Marmontel, 12 avril 1764]
Fig.
Nous trouvons notre pauvre secret éparpillé partout [SÉV., 574]