épatement

(Mot repris de épatements)

épatement

n.m.
1. État de ce qui est épaté, écrasé : L'épatement du nez.
2. Fam., vieilli Surprise mêlée d'admiration ahurissement, ébahissement, stupéfaction
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ÉPATEMENT

(é-pa-te-man) s. m.
État de ce qui est épaté, plat. Épatement du nez.
Terme de marine. Angle plus ou moins ouvert que le bas des haubans forme avec le mât sur la tête duquel ils sont capelés.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Espatement [action d'épater, d'élargir] [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Épater.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉPATEMENT. Ajoutez :
    Filaments en forme de patte.
    Les spores germent en émettant des filaments qui, dès qu'ils rencontrent les globules verts des protococcus, s'y fixent à la manière de tout parasite végétal au moyen de suçoirs ou d'épatements spéciaux [H. DE PARVILLE, Journ. offic. 23 mars 1872, p. 2066, 3e col.]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877
Synonymes et Contraires

épatement

nom masculin épatement
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions