épitase

ÉPITASE

(é-pi-ta-z') s. f.
Terme de rhythmique ancienne. Appui de la voix sur la syllabe accentuée, par exemple sur la syllabe ve dans avéna.
Terme de musique ancienne. Passage du grave à l'aigu.
Terme de critique littéraire. Partie du poëme dramatique qui, venant après la protase ou exposition, contient les incidents essentiels et le nœud de la pièce.
Quoi ! monsieur, la protase, l'épitase et la péripétie.... [MOL., Crit. de l'école des femmes, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, extension, du grec, tendre (voy. ce mot).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

épitase

ÉPITASE. n. f. T. de Rhétorique ancienne. La partie du poème dramatique qui vient immédiatement après la protase ou l'exposition et qui contient les incidents qui font le noeud de la pièce.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5