éploré

éploré, e

adj. [ du lat. plorare, pleurer ]
Qui est en pleurs ; qui a du chagrin : Une mère éplorée auprès du corps de son fils. L'enfant posait sur nous un regard éploré affligé, désespéré
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

éploré


éplorée

(eplɔʀe)
adjectif
qui pleure une orpheline éplorée
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

éploré

ÉPLORÉ, ÉE. adj. Qui est tout en pleurs. Elle entra tout éplorée. Je trouvai ses parents tout éplorés. Une mère éplorée.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

éploré


ÉPLORÉ, ÉE, adj. [1re et 3e é fer. Il est: long à la 3e du fém.] Qui est tout en pleurs. "Je trouvai ses parens tout éplorés. "Elle entra toute éplorée. — Il se dit surtout des femmes.
   Rem. 1°. Suivant La Touche, on dit épleuré ou éploré. "Ils furent au Palais tout épleurés. VAUG. Quinte-Curce. "Les femmes des principaux Officiers étoient toutes éplorées. D'ABL. Ann. de Tacite. Le premier, ajoute La Touche, est plus du style familier, et le second du style relevé. Cette distinction est inutile aujourd'hui. On ne dit plus épleuré.
   2°. Eploré, se dit absolument et sans régime. Boileau lui fait régir de devant l' infinitif, dans son Ode sur la prise de Namur.
   Cérès s'enfuit éplorée
   De voir en proie à Borée.
   Ses Guérets d'épis chargés.
Qu'on ne le condamne point dans un Poète, à la bone heure: mais ce serait, je crois, une faûte en prôse.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

éploré

adjectif éploré
Qui est tout en pleurs.
affligé, désolé, larmoyant, sanglotant -familier: pleurard -littéraire: lamentable.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

éploré

אבל (ת)

éploré

tearful

éploré

[eplɔʀe] adj [veuve] → tearful
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005