épluché, ée

ÉPLUCHÉ, ÉE

(é-plu-ché, chée) part. passé.
Débarrassé des bourres, des peluches. Étoffe épluchée. Fig. Examiné comme une étoffe qu'on épluche. Sa conduite épluchée avec toute la perspicacité que donne le ressentiment.
Il n'est question que de ses discours académiques, sorte d'ouvrages toujours épluchés avec la dernière rigueur [LA HARPE, Correspond. t. III, p. 200, dans POUGENS]