épontage

ÉPONTAGE

(é-pon-ta-j') s. m.
Action de débarrasser un végétal des pontes d'insectes nuisibles.
L'épontage ramène la pyrale à son état normal ; les pontes étaient, tout simplement, écrasées entre les doigts.... l'épontage devra être appliqué quelques jours après la naissance du papillon [PELLET, dans Trav. de la comm. dép. contre le phylloxéra, Perpignan, 1874, p. 89 et 90]
Je conseille l'échaudage, pratiqué lorsque la vigne dort, comme complément de l'épontage [ID., ib. p. 91]
L'épontage, préconisé par M. V. Audouin, en 1837, et par M. Vautrin de Lamotte, en 1857 [ID., ib. p. 89]
Il n'y aurait qu'à aider à la multiplication de la petite chalcide pour ajouter un moyen puissant contre le phylloxéra à ceux de la sulfuration et de l'épontage [, ib. p. 152]

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et ponte.