épouvante

Recherches associées à épouvante: affolement, film d'épouvante, tressaillir

épouvante

n.f.
Terreur soudaine, capable d'égarer l'esprit, d'empêcher d'agir : Être glacé d'épouvante effroi, frayeur, horreur
Film d'épouvante,
film destiné à provoquer la frayeur chez le spectateur.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

épouvante

(epuvɑ̃t)
nom féminin
très grande peur hurler d'épouvante
film qui fait peur Elle adore les films d'épouvante.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ÉPOUVANTE

(é-pou-van-t') s. f.
Terreur profonde et soudaine.
Il a pris l'épouvante et la voudrait donner à ceux que les périls ne peuvent étonner [TRISTAN, Panthée, IV, 2]
Est-ce un si grand sujet d'en prendre l'épouvante ? [ROTROU, Vencesl. IV, 1]
L'épouvante est au nid plus forte que jamais [LA FONT., Fabl. III, 20]
Autre qualité assez naturelle aux conquérants, qui savent que l'épouvante fait plus de la moitié des conquêtes [BOSSUET, Hist. III, 6]
Tandis qu'on vous verra, d'une voix suppliante, Semer ici la plainte et non pas l'épouvante [RAC., Brit. I, 4]
Ce cri glace d'épouvante les ennemis [FÉN., Tél. X]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il suit l'espouvante des siens [D'AUB., Hist. II, 467]
    Depuis que l'espavente se met en un royaume, 500 hommes en feront fuir dix mille [CARLOIX, I, 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ÉPOUVANTER ; provenç. espaven, s. m. ; ital. spavento.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

épouvante

ÉPOUVANTE. n. f. Grande et soudaine peur causée par quelque chose d'imprévu. Causer, donner de l'épouvante. Jeter, porter l'épouvante dans le pays ennemi. L'épouvante l'a pris. Ils ont été saisis d'épouvante.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

épouvante


ÉPOUVANTE, s. f. *ÉPOUVANTEMENT, s. m. ÉPOUVANTER, v. act. [1re e fer. 3e lon. 4e e muet aux 2 1ers, é fer. au 3e; te, teman, .] Epouvante, terreur, peur causée par quelque accident imprévu. * Epouvantement a à-peu-près la même signification, mais il n'est plus du bel usage. Trév.L'Acad. ne le met pas. = Epouvanter, causer de l'épouvante. "Causer, doner de l'épouvante. "Jeter l'épouvante dans le pays énemi. Prendre l'épouvante. "L'épouvante l'a pris, l'a saisi. "Ces menaces auroient dû l'épouvanter; mais il ne s'épouvante pas aisément.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

épouvante

nom féminin épouvante
Sentiment de peur intense.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

épouvante

fright

épouvante

orrore

épouvante

ужас

épouvante

恐怖

épouvante

공포

épouvante

[epuvɑ̃t] nfterror
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005