étale

Recherches associées à étale: étaler

étale

adj.
1. Se dit de la mer, d'un cours d'eau dont le niveau demeure stationnaire entre la marée montante et la marée descendante.
2. Fig. Qui ne varie pas : Les cours de la Bourse sont étales depuis un mois stable, stationnaire
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

étale

(etal)
adjectif
mer sans mouvement La mer est étale entre deux marées.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ÉTALE

(é-ta-l') adj. f.
Qui a cessé de monter et qui ne descend pas encore, en parlant de la mer. La mer est étale. S. m. L'étale de la marée.
Adj. m. et f. Navire étale, navire qui ne va de l'arrière ni de l'avant. Vent étale, vent médiocrement fort. Cordage étale, cordage qui s'arrête après avoir filé. Ancre étale, ancre qui s'arrête au fond. Terme de pêche. Filet étale, filet sédentaire.

ÉTYMOLOGIE

  • Étaler 2.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étale

ÉTALE. adj. des deux genres. Qui est stationnaire. Il ne s'emploie qu'en termes de Marine. La mer est étale, Elle ne monte ni ne descend à la fin du flot ou du jusant.

On peut dire aussi d'un Fleuve en crue qu'Il est étale, c'est-à-dire qu'Il a fini de grossir sans avoir encore commencé à baisser.

Par extension, Navire étale, Qui n'avance ni ne recule; Ancre étale, Qui s'est fixée au fond; Cordage étale, Qui s'arrête après avoir filé; Vent étale, Dont la vitesse reste la même. En termes de Pêche, Filet étale, Filet fixe.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

étale

slack

étale

[etal] adj [mer] → slack
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005