étambord et aujourd'hui étambot

ÉTAMBORD et aujourd'hui ÉTAMBOT

(é-tan-bor et é-tan-bo) s. m.
Terme de marine. Forte pièce de bois élevée à l'extrémité de la quille sur l'arrière du bâtiment. L'étambot sert de support au gouvernail.
Les pièces les plus nécessaires sont les quilles et étambords ; les quilles et quelques autres sont d'une telle longueur et grosseur qu'il faut avoir le plus souvent deux charrettes pour les charger [, Arrêt du Conseil, 25 juill. 1665]
À la prière Devant et arrière, Depuis l'étrave jusqu'à l'étambord ; Réveille qui dort, [paroles du mousse à bord des pêcheurs de Dieppe pour appeler à la prière en commun] [LE HÉRICHER, Hist. et Gloss. du normand, I, p. 189]
Faux étambot, pièce de bois qui renforce et soutient l'étambot.

ÉTYMOLOGIE

  • Étam pour estant, qui est debout, et le hollandais bord, pièce de bois ; angl. board (voy. BORD).