étanchement

Recherches associées à étanchement: étanchéité, étancher

étanchement

n.m.
Litt. Action d'étancher la soif de qqn.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ÉTANCHEMENT

(é-tan-che-man) s. m.
Action d'étancher. L'étanchement du sang.

ÉTYMOLOGIE

  • Étancher.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étanchement

ÉTANCHEMENT. n. m. Action d'étancher. L'étanchement du sang.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

étanchement


ÉTANCHEMENT, s. m. ÉTANCHER, v. a. [Étancheman, ché, 1re é fer. 2e lon. 3e e muet au 1er é fer. au 2d.] Etanchement est l'action d'étancher, d'arrêter l'écoulement d'une chôse liquide, qui s' enfuit par quelque ouvertûre. "Etancher le sang. Remède pour l'étanchement du sang. "Ce muid s'en fuit, il le faut étancher. "Etancher ses larmes, cesser de pleurer. Etancher les larmes d'une persone afligée, la consoler, faire cesser ses pleurs. Etancher la soif, l'apaiser. — Au figuré, on dit étancher la soif des richesses, des honeurs, la satisfaire.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

étanchement

sealing up, staunching

étanchement

Abdichtung