étouffoir

étouffoir

n.m.
Fam. Local dont l'atmosphère est chaude et confinée étuve
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ÉTOUFFOIR

(é-tou-foir) s. m.
Espèce de cloche de métal, dont on se sert pour éteindre la braise en la couvrant. Fig. Pièce chaude et sans air. Les salles d'assises sont de vrais étouffoirs.
Petits tampons de drap qui retombent sur les cordes d'un piano, et en étouffent le son aussitôt que le doigt cesse de presser les touches correspondantes du clavier. Lever les étouffoirs, presser une pédale qui les soulève tous et les empêche de retomber.

ÉTYMOLOGIE

  • Étouffer ; wallon, stofeû.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étouffoir

ÉTOUFFOIR. n. m. Sorte de boîte faite de métal, dont on se sert pour étouffer et éteindre des charbons.

Il se dit aussi de Petites pièces de drap qui servent, dans un piano, à étouffer les sons et qui s'abaissent au moyen d'une pédale.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

étouffoir

doofpot

étouffoir

[etufwaʀ] nm (MUSIQUE)damper
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005