étoupé

étoupe

ÉTOUPE. n. f. La partie la plus grossière de la filasse. Étoupe de chanvre. Étoupe de lin. Paquet d'étoupe. Fil d'étoupe. Toile d'étoupe. Boucher avec de l'étoupe.

Fig. et fam., Mettre le feu aux étoupes, Déterminer tout à coup quelque mouvement impétueux, comme la colère, un amour violent, etc. Quand les esprits sont aigris, il faut peu de chose pour mettre le feu aux étoupes. On dit dans un sens analogue Le feu prend aux étoupes.

étoupe


ÉTOUPE, s. f. ÉTOUPER, v. act. [É-tou-pe, : 1re é fer. 3e e muet au 1er, é fer. au second.] Étoupe est la partie la plus grossière du chanvre ou du lin. Étouper, c'est boucher avec de l' étoupe, ou quelque autre chôse semblable. "Étouper les fentes d'un tonneau. "Étouper les oreilles, etc. = On dit, en style figuré famil. mettre le feu aux étoupes, exciter à la vengeance~, à la révolte; le feu est aux étoupes; les esprits sont échaufés.