étourderie

(Mot repris de étourderies)

étourderie

n.f.
1. Caractère d'une personne étourdie : Par étourderie, il a laissé les clés sur la porte distraction, inattention ; attention, concentration, réflexion
2. Acte irréfléchi : Elle a échoué à l'examen à cause d'une étourderie bévue, maladresse
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ÉTOURDERIE

(é-tour-de-rie) s. f.
Caractère, acte d'étourdi. Son étourderie est incroyable. Il fait toujours des étourderies.
Il n'a d'autre défaut qu'un peu d'étourderie [GRESSET, Méchant, II, 1]
En laissant les enfants en pleine liberté d'exercer leur étourderie, il convient d'écarter d'eux tout ce qui pourrait la rendre coûteuse [J. J. ROUSS., Ém. II]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ÉTOURDIR.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étourderie

ÉTOURDERIE. n. f. Action d'étourdi ou Habitude de faire des actions d'étourdi. On ne saurait le corriger de son étourderie. Il est d'une étourderie inconcevable.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

étourderie


ÉTOURDERIE, s. f. ÉTOURDI, IE, adj. et subst. ÉTOURDIMENT, adv. [1re é fer. 3e e muet au 1er: en dans la dern. a le son d'an: Étourdiman.] Etourdi, qui agit sans considérer ce qu'il fait. Etourderie, action d'étourdi, ou l'habitude de faire des actions d'étourdi. Étourdiment, à l'étourdie. "Jeune homme bien étourdi. "Femme fort étourdie. "C'est un étourdi, un jeune étourdi. — Le Proverbe dit, étourdi comme le premier coup de matines, comme un haneton. — "C'est une étourderie. Faire des étourderies. "On ne saurait le corriger de son étourderie. — "Il fait toutes chôses si étourdiment que, etc.
   Rem. 1°. Doit-on dire, à l'étourdi, ou à l'étourdie? Tous deux sont bons, dit Th. Corneille, mais le dernier est le meilleur. — L'Acad. ne met qu'à l'étourdie, et c'est le seul bon, à mon avis. On doit dire à l'étourdie, comme on dit, à la franquette, à la légère, etc. Dict. Gram.
   2°. Etourderie, et étourdiment étaient encôre nouveaux du temps du P. Bouhours, et il en fait la remarque. On ne les disait que dans le discours familier. "Il a fait une grande étourderie. "Il entra étourdiment. Ils sont bien établis aujourd'hui; mais ils ne sont pas du style noble et élevé.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

étourderie

nom féminin étourderie
2.  Faute commise par inattention.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

étourderie

onbezonnenheid, ondoordachtedaad, onbezonnen daad, gedachteloosheid, ondoordachte daadthoughtlessnessפזיזות (נ), פחז (ז), פחזות (נ), פחזנות (נ), פיזור נפש (ז), קלות דעת (נ), פְּזִיזוּת, פַּחַז, פַּחְזָנוּתsenpripensaĵodistrazione, inavvertenza, smemoratezza, storditezza (etuʀdəʀi)
nom féminin
1. manque d'attention, de réflexion faire une faute d'étourderie
2. oubli, faute faire des étourderies
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

étourderie

[etuʀdəʀi] nf
(défaut)thoughtlessness no pl
(action)thoughtless blunder
faute d'étourderie → careless mistake, slip
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005