étourneau

étourneau

n.m. [ lat. sturnus ]
1. Oiseau à plumage sombre tacheté de blanc sansonnet
2. Fam. Personne étourdie.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

étourneau

(etuʀno)
nom masculin pluriel étourneau
petit oiseau aux plumes sombres tachetées de blanc Les étourneaux se déplacent souvent en bandes.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ÉTOURNEAU

(é-tour-nô) s. m.
Sansonnet, oiseau de l'ordre des passereaux (sturnus vulgaris, L.). Les étourneaux volent par bandes.
Comme après les raisins courent les étourneaux [RÉGNIER, Sat. VI]
Et cent écus de rente étaient comme rien pour un homme sur qui les quidams et les gueux venaient incessamment fondre comme des étourneaux [J. J. ROUSS., Confess. XI]
Fig. Homme léger et inconsidéré (l'étourneau étant pris, comme la linotte, pour un type de légèreté). C'est un étourneau.
....Un marmouset, un maudit étourneau [MOL., Sgan. 9]
La pièce était vendue aux sifflets aguerris De tous les étourneaux des cafés de Paris [PIRON, Métrom. v, 2]
Vous êtes un bel étourneau pour jaser, se dit ironiquement à un jeune homme qui veut se mêler dans une conversation où il n'a que faire.
Terme de manége. Cheval d'un poil gris jaunâtre. Adj. Cheval étourneau.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    En ung leu avoit rossigniaus, En l'autre gais et estorniaus [, la Rose, 650]
    Merles et calendres et gais Et estormiaus et rossignos [, Fl. et Bl. 2000]
  • XIVe s.
    Estourneaux soient plumés à sec, effondrés, puis couppez les cols et les piés [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    As-tu bien teste d'estournel ? Ventre beu ! ne me crois-tu mie ? [, Mir. de St Genev]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, étourgneau ; provenç. estornelh, estorneu ; ital. stornello ; du latin sturnellus, diminutif de sturnus, étourneau. Dans l'anc. français, li estourniaus, au nom. singulier ; le estornel, au régime.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étourneau

ÉTOURNEAU. n. m. Sorte de passereau dont le plumage noirâtre est tacheté de gris. Les étourneaux vont par bandes dans les bois et dans les jardins. Étourneau commun, Le sansonnet.

Fig. et fam., C'est un étourneau, se dit d'un Jeune homme léger et inconsidéré. Vous êtes un étourneau, un plaisant étourneau.

Poil d'étourneau se dit, en termes d'Hippologie, du Poil gris jaunâtre de certains chevaux. On dit aussi adjectivement Un cheval étourneau, et elliptiquement, comme nom masculin, Un étourneau.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

étourneau


ÉTOURNEAU, s. m. [é-tour-no: 1re é fer. 3e dout. au sing. lon. au plur. Étour-neaux.] Oiseau noirâtre, marqué de petites tâches grises. — Figurément et en se moquant, on dit d'un jeune homme, qui veut faire le capable. "Voilà un bel étourneau. = Etourneau. Cheval d'un poil gris-jaunâtre.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

étourneau

nom masculin étourneau
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

étourneau

starling

étourneau

זרזיר (ז)

étourneau

скорец

étourneau

estornell

étourneau

špaček

étourneau

stær

étourneau

Star

étourneau

ψαρόνι

étourneau

sturno

étourneau

estornino

étourneau

kuldnokk

étourneau

kottarainen

étourneau

čvorak

étourneau

seregély

étourneau

stari

étourneau

storno

étourneau

sturnus

étourneau

varnėnas

étourneau

mājas strazds

étourneau

stær

étourneau

szpak

étourneau

estorninho

étourneau

graur

étourneau

скворец

étourneau

škorec

étourneau

škorec

étourneau

чворак

étourneau

stare

étourneau

sığyrcık

étourneau

шпак

étourneau

[étourneaux] (pl) [etuʀno] nmstarling
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005