évaltonner

ÉVALTONNER (S')

(é-val-to-né) v. réfl.
Prendre un ton dégagé, s'émanciper. Un jeune homme évaltonné.
M. de Breteuil a commencé à s'évaltonner ; il a parlé au roi devant le cardinal pour rétablir l'ordre du tableau dans la promotion [d'ARGENS, Mem. t. III, p. 36]
Terme vieilli, ou du moins provincial.

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et l'ancien franç. valeton, jeune garçon, diminutif de valet, qui signifiait jeune homme (voy. VALET). Évaltonné, très usité en Lorraine, signifie évaporé, étourdi, et quelquefois égaré, hagard.