ab intestat

ab intestat

[ abɛ̃tɛsta] loc. adj. inv. et loc. adv. [ du lat. ab, de la part de, et intestatus, sans testament ]
Se dit d'une personne décédée sans avoir rédigé de testament, ainsi que de son héritage : Mourir ab intestat.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

AB INTESTAT

(a-bin-tes-ta) loc. adv.
Terme de jurisprudence. A la suite d'une mort sans testament. Héritier ab intestat, succession ab intestat.
Dix têtes viennent ab intestat partager sa succession [LA BRUY., 11]
Les lois restreignirent le nombre de ceux qui pouvaient succéder ab intestat [MONTESQ., Espr. XXVII]

ÉTYMOLOGIE

  • Ab intestato, de ab, de, et intestatus, intestat (voy. ce mot).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ab intestat

AB INTESTAT. Locution empruntée du latin. T. de Jurisprudence. Sans qu'il ait été fait de testament. Hériter ab intestat, Hériter d'une personne qui n'a point fait de testament. On dit dans un sens analogue Héritier ab intestat, Succession ab intestat. Voyez INTESTAT.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

ab intestat


AB INTESTAT, adv. Trev. le marque subst.; dans le Richelet Portatif on le met sans qualification de subst. ou d'adj. L'Acad. le place sous la lettre I: "Mourir intestat, héritier ab intestat. M. de Ferrières, dans son Dict. du Droit Civil, met Ab intestat sous la lettre A, en lettres italiques, en deux mots séparés; il le dit de l'héritier qui succède à un homme qui n' a pas testé, et intestat de celui, qui meurt sans testament. C'est la diférence de ces deux mots.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788