absent

(Mot repris de absentes)

absent, e

[ apsɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. [ lat. absens, qui n'est pas là ]
1. Se dit de qqn qui n'est pas présent en un lieu : Il est absent pour la semaine. Elle est absente de Paris.
2. Se dit de qqch qui fait défaut, qui manque : La modestie est totalement absente de ses Mémoires.
adj.
Litt. Se dit d'une personne dont l'esprit est ailleurs, de son attitude : Il semble absent distrait
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

absent

ABSENT, ENTE. adj. Qui est éloigné de sa demeure, de sa résidence ordinaire, ou Qui n'est pas dans le lieu où l'on devait le trouver. Vous avez été longtemps absent. Être absent de Paris. Absent par congé. J'étais absent au moment de l'appel.

Il signifie au figuré Qui est distrait, inattentif. Son esprit est quelquefois absent. Durant toute notre conversation il est resté comme absent. Avoir l'air absent.

Il est aussi employé comme nom. Tant les absents que les présents. On oublie aisément les absents.

Prov., Les absents ont toujours tort.

Il s'emploie aussi en termes de Jurisprudence. Les personnes présumées absentes. Les biens que l'absent possédait au jour de sa disparition. Voyez ABSENCE.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

absent

Absent, m. acut. Est pur Latin. Absens, Estre absent, Abesse.

Faire quelque chose pour aucun absent, Absentis alicuius negotium gerere.

Il n'y a rien pour les absens, Absentum ratio non habetur.

Il gaigne autant absent que present, Absentis perinde ac praesentis ratio habetur.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

absent


ABSENT, ENTE, adj. [Ab-san, sante.; 2e. lon. en a le son d'an. 3e. e muet au 2e.] Éloigné de sa demeure ordinaire: — il régit la prép. de, mais non pas des persones. On dit, absent de Paris, de la Cour; mais on ne doit pas dire avec Campistron.
   J'étois absent de vous, inquiet, désolé.
   ABSENT est quelquefois subst. mais il ne se dit qu'au pluriel. Les absents ont toujours tort. J. J. Rousseau met ce proverbe au sing. contre l'usage: "ne sait-on pas que l'absent a toujours tort.
   Rem. Dans l'Ann. Litt. on emploie absent au figuré. "Déclamateur hypocrite... qui prêche une morale absente de son coeur. L'expression est énergique et agréable. Voy. ABSENCE, Rem. 2e.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

absent

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

absent

(apsɑ̃)

absente

abwesend, absentabsent, absentee, faraway, missing, offafwezig, absent, uitstedig, afwezige, spoorloos verdwenen, vermist, verstrooid, afgetrokken, zoekנעדר (ז), נעדר (ת), נפקד (ז), נֶעֱדָרabsent, afwesigabsentnepřítomnýfraværendeforesta, forestantaausentepoissaoleva, poissa olevatávollévőabsenassente, lontano, mancanteabsensfraværendenieobecnyausenteabsentотсутствующийfråvarande, frånvarandehakoyok, namevcutαπώνغائِبodsutan不在の부재의ขาดvắng mặt缺席отсъства缺席 (apsɑ̃t)
adjectif
1. qui n'est pas présent Il est absent depuis la semaine dernière.
2. distrait un regard absent
3. manquant un visage dont le charme est absent
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

absent

[apsɑ̃, ɑ̃t]
adj
[personne] → absent
absent de → absent from
[objet, élément] → missing, lacking
absent de → missing from
[air, regard] → vacant, faraway
nm/fabsentee
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005