abstème

(Mot repris de abstèmes)

ABSTÈME

(ab-stê-m') s. m. et f.
Qui ne boit pas de vin.
Telle qu'est celle (l'exception) des abstèmes, qui ne peuvent boire de vin [BOSSUET, Déf. comm.]
Nous serions tous abstèmes si l'on ne nous eût donné du vin dans nos jeunes ans [ROUSS., Ém. II]

ÉTYMOLOGIE

  • Abstemius, de abs privatif, et temetum vin.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

abstème

ABSTÈME. s. des deux genres Celui ou celle qui ne boit point de vin. L'Église dispensait du calice les abstèmes. Il est peu usité.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

abstême


ABSTêME, s. m. et f. [2e. lon. ê ouvert, 3e. e muet.] L'Acad. écrit abstème avec l'acc. grave sur le 1er. e; mais l'e étant ouvert, il est mieux, ce me semble, de le marquer de l'acc. circ. et de réserver l'acc. grave pour l'è moyen.
   ABSTêME, se dit de celui, ou de celle qui ne boit point de vin. "L'Eglise dispensait du calice les abstêmes.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

abstème

abstemio