abstrus

abstrus, e

[ apstry, yz] adj. [ lat. abstrusus, caché ]
Litt. Difficile à comprendre : Sa poésie est abstruse hermétique, obscur ; clair, lumineux
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

abstrus

ABSTRUS, USE. adj. Qui est difficile à saisir par l'esprit. Sciences abstruses. Raisonnements abstrus. Question abstruse. Sens abstrus.

Il s'applique quelquefois aux personnes dans un sens défavorable. Ce philosophe m'a paru fort abstrus.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

abstrus

Abstrus, m. acut. Caché, Profond, et partant difficile, Abstrusus, Reconditus, Occultus, est pur Latin.

Abstruse, f. penac. Occulta, Abstrusa, Recondita, Secreta.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

abstrus


ABSTRUS, ÛSE, adj. [Abstrus-ûze; 2e. lon. au 2d.; 3e. e muet.] Qui est difficile à entendre. — Abstrait se dit des persones et des chôses; et appliqué aux chôses, il signifie subtil, métaphysique; sciences abstraites, raisonnemens abstraits; abstrus ne se dit que des chôses, et signifie obscur, profond, difficile à comprendre: "ce que vous dites-là est fort abstrus.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

abstrus

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

abstrus

abstruse

abstrus

abstruso