accoisement

ACCOISEMENT

(a-koi-ze-man) s. m.
Apaisement. Usité dans le XVIIe s ; inusité aujourd'hui.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La mortelle operation du venin ne put plus estre empechée, mais elle fut bien un peu retardée par un acasement de cette violente douleur [YVER, p. 591]

ÉTYMOLOGIE

  • Accoiser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

accoisement

ACCOISEMENT. sub. mas. Calme. Terme de Médecine. Il n'est d'usage que dans cette phrase, L'accoisement des humeurs.
Dictionnaire de L'Académie française 5th Edition © 1798

accoisement

ACCOISEMENT, s. m. ACCOISER, v. a. Calme. Calmer. Ils sont vieux. — L'Acad. les admet encôre en Médecine.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788