accolement

accolement

n.m.
Action d'accoler, de réunir : L'accolement de son nom à celui d'un escroc association
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ACCOLEMENT

(a-ko-le-man) s. m.
Action d'accoler, de joindre, de réunir. État de ce qui est accolé.
Quelque monstrueux que fût l'accolement de la dignité de pair de France avec la qualité de conseiller de cour souveraine, l'indignation publique fut étouffée sous le poids du duc de Guise [SAINT-SIMON, 374, 4]
Terme d'architecture. Espace de terrain entre les fossés d'un chemin et les bordures du pavé, servant d'encaissement.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Après les accolements et honneurs dignes de sa grandeur [YVER, 546]

ÉTYMOLOGIE

  • Accoler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877
Traductions

accolement

vereniging

accolement

kunigo