accommodé

accommodé

ACCOMMODÉ, ÉE. participe Fam., Être peu accommodé des biens de la fortune, N'être pas riche, n'être pas à son aise.

Être mal accommodé, Être mal coiffé, mal frisé. Cette phrase vieillit.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

accommodé


ACCOMMODÉ, ÉE, adj. [Akomodé, ée, 4e é fer. long. au fém.] Ajusté, propre, en ordre. Rich. Port. L'Acad. ne le met point en ce sens.
   *ACCOMMODÉ, Riche, à son aise. Trev: Rich. Port.La Touche dit que cet adjectif se dit quelquefois pour riche, mais seulement dans le style familier. Il ajoute qu'on dit par oposition, c'est un homme incommode, mais qu'alors il faut ajouter, dans ses affaires. — L'Acad. met celui-ci; mais elle ne met pas acomodé tout seul pour à son aise: elle ne parle que d'homme mal accomodé, ou peu accommodé des biens de la fortune. — * Il en est qui, au lieu d'acommodé, disent commode, qui est encore plus mauvais, il est commode, il est à son aise. C'est un gasconisme, un provençalisme.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788