accommodage

(Mot repris de accommodages)

ACCOMMODAGE

(a-ko-mo-da-j') s. m.
Apprêt que l'on donne aux aliments. L'accommodage d'un morceau de bœuf.
Opération par laquelle le perruquier arrange les cheveux. L'accommodage de la perruque. Ce perruquier prend tant pour l'accommodage d'un mois. Ce dernier sens vieillit.

ÉTYMOLOGIE

  • Accommoder.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

accommodage

ACCOMMODAGE. n. m. Action d'accommoder. Il se dit surtout de l'Apprêt que les cuisiniers ou les rôtisseurs donnent aux viandes. Payer l'accommodage des viandes. Il faut tant pour l'accommodage.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5