accourcissement

ACCOURCISSEMENT

(a-kour-si-se-man) s. m.
Diminution d'étendue ou de durée. Accourcissement du chemin, des jours.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Boiteux à raison de l'accourcissement de la jambe [PARÉ, XVII, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Accourcir.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

accourcissement

ACCOURCISSEMENT. n. m. Diminution d'étendue et de durée. Cette allée de traverse sert beaucoup à l'accourcissement du chemin. L'accourcissement des jours est déjà très sensible dans le mois de septembre.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

accourcissement

Accourcissement, m. acut. Contractio, Decurtatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

accourcissement


ACCOURCISSEMENT, s. m. [Acourcice-man; 4e e muet, 5e en a le son d'an.] Il ne se dit guère que du chemin et des jours. On ne dit point, l'acourcissement d'une robe, etc. Ce mot a le sens passif, et se dit de ce qui est acourci.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788