admiratif, ive

ADMIRATIF, IVE,

(a-dmi-ra-tif, ti-v') adj.
Porté à admirer.
Ils deviennent peu à peu admiratifs [DESC., Pass. 78]
Terme de grammaire. Point admiratif, point qui se marque ainsi ! et qui sert à indiquer qu'il y a admiration ou exclamation dans la phrase. Particule admirative, particule qu'on emploie pour marquer l'admiration, par exemple : Ah !
Qui exprime l'admiration. Ton admiratif, gestes admiratifs.
La traduction de Mme Dacier est soutenue de remarques utiles, les unes historiques, les autres admiratives, [, Mercure de janvier 1717]
Genre admiratif, se dit en parlant des ouvrages de poésie et d'éloquence qui ont plus particulièrement pour objet d'exciter l'admiration. Admiratif se met toujours après son substantif.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le magnanime n'est pas admiratif [ORESME, Eth. 124]

ÉTYMOLOGIE

  • Admirativus, de admirari (voy. ADMIRER).