affluence

affluence

n.f.
Arrivée ou présence de nombreuses personnes en un même lieu : Affluence de visiteurs à une exposition afflux foule de pointe
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

AFFLUENCE

(a-flu-an-s') s. f.
Écoulement abondant d'eau, de liquides. L'affluence des eaux fit déborder la rivière. L'affluence des humeurs.
Fig. Grande abondance de choses. Une affluence considérable de marchandises.
Le bonheur du peuple ne consiste pas seulement dans l'affluence des fruits de la terre [FÉN., t. XXII, p. 375]
Cette affluence, ce crédit, cette autorité, ces titres, ces trésors, voilà ce que Dieu abandonne indifféremment au vice et au libertinage [BOURD., Pensées, t. I, p. 331]
L'auguste maison d'Autriche, où, durant l'espace de quatre cents ans, on ne trouve que des rois et des empereurs et une si grande affluence de maisons royales, avec tant d'États et de royaumes, qu'on a prévu, il y a longtemps, qu'elle en serait surchargée [BOSSUET, Marie-Thérèse.]
Grand concours de monde. Affluence extraordinaire. Au milieu de l'affluence des spectateurs. Il y eut une grande affluence à ses obsèques. Les habitants sortaient des villes et des bourgades en affluence. L'affluence des étrangers dans cette ville.

SYNONYME

  • AFFLUENCE, CONCOURS. Il n'est pas besoin d'indiquer que ces deux mots diffèrent essentiellement de multitude et de foule, par l'idée de mouvement qui y est incluse. Concours et affluence se confondent souvent ; pourtant toutes les fois qu'il importera de distinguer l'arrivée en masse d'une foule ou l'arrivée successive d'une foule, on se servira dans le premier cas de concours et dans le second d'affluence.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et non seulement vescurent en affluence plantureuse de tous biens, ains encores amasserent ilz de l'argent pour l'entretenement de la guerre [AMYOT, Timol, 34]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. afluencia ; ital. affluenza ; de affluentia, de affluens (voy. AFFLUENT).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AFFLUENCE. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
    Et y estoit l'affluence du monde si grande, que le pape mesme cuida estre suffoqué en la presse [PARADIN, Chron. de Savoye, p. 254]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

affluence

AFFLUENCE. n. f. Action d'affluer, au propre et au figuré. L'affluence des eaux qui provenaient de la fonte des neiges fit déborder la rivière. L'affluence des humeurs vers une partie du corps détermine souvent des accidents graves. Affluence de toutes sortes de biens. Grande affluence de peuple, ou simplement Grande affluence. Cette pièce attire une grande affluence de spectateurs. Il y a cette année affluence de marchandises à la foire, affluence de vaisseaux dans le port.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

affluence

Affluence, Abundantia, Affluentia, Vbertas.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

affluence


AFFLUENCE, s. f. [Afluance; 3e lon. en a le son d'an, 4e e muet.] Concours et chûte d'eaux; l'affluence des eaux après la fonte des neiges; l'afluence des humeurs dans le corps humain. = Au figuré, abondance. "Grande afluence de peuple; afluence de toute sorte de biens.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

affluence

nom féminin affluence
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

affluence

הצטופפות (נ), נהירה (נ), צפיפות (נ), נְהִירָהopkomst, samenloopaffluence, crowd, rushκοσμοσυρροήприток (aflyɑ̃s)
nom féminin
grand nombre de personnes dans unlieu éviter les heures d'affluence dans le métro
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

affluence

[aflyɑ̃s] nf (= foule) → crowds pl
une forte affluence → large crowds
une faible affluence → small numbers
connaître un record d'affluence, battre un record d'affluence → to have record crowds
heures d'affluence → rush hour sg
jours d'affluence → busy period
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005