affranchissement

(Mot repris de affranchissements)

affranchissement

n.m.
1. Action de rendre libre, indépendant : L'affranchissement des esclaves grecs libération
2. Action de payer le port d'une lettre, d'un paquet pour qu'ils soient acheminés : Quel est le tarif d'affranchissement d'une lettre pour le Canada ?
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

AFFRANCHISSEMENT

(a-fran-chi-se-man) s. m.
Action d'affranchir. L'affranchissement de ces esclaves. L'affranchissement des colonies qui devinrent les États-Unis.
Exemption de charges, d'impôts. L'affranchissement d'une terre, d'une ville,
Acquittement préalable des frais de port soit d'une lettre, soit d'un paquet. L'affranchissement des journaux et des circulaires est obligatoire.
Affranchissement de l'esprit, de la pensée. La possession de ces vérités, l'affranchissement de ces erreurs ne sauraient être plus longtemps le privilége exclusif des naturalistes.
Terme de jardinage. État d'un arbre affranchi.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il y feit proclamer publiquement et solennellement la delivrance et affranchissement general de toute la Grece [AMYOT, Flamin. 20]
    Par divers moyens l'on parvient à tel affranchissement [purification des tonneaux], tels que ceux qui s'ensuivent [O. DE SERRES, 205]
    Et suffit pour tout affranchissement [pour ôter le mauvais goût aux béliers] d'estordre les genitoires, puisqu'avec la force engendrante s'esteint de mesme la chaleur qui en rend mauvaise la chair [ID., 223]
    Cest affranchissement se pratique à souhait est meuriers de tous aages.... sur les plus petits arbres de la bastardiere [O. DE SERRES, 464]

ÉTYMOLOGIE

  • Affranchir ; provenç. afranquiment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

affranchissement

AFFRANCHISSEMENT. n. m. Action de rendre libre. L'affranchissement des communes.

Il s'employait dans ce sens surtout pour désigner la Mise en liberté d'un esclave, d'un serf. L'affranchissement d'un esclave. Les formalités de l'affranchissement. Il devait son affranchissement à la bonté de son maître.

Il signifie encore Délivrance de la tyrannie, cessation d'un pouvoir oppressif. L'affranchissement d'un peuple. Ils célèbrent l'anniversaire de leur affranchissement.

Il signifie aussi Exemption, décharge soit d'un impôt, soit de quelque droit onéreux. L'affranchissement d'une terre, d'un port. Lettres affranchissement.

L'affranchissement d'une lettre, d'un paquet, Le fait d'en payer le port par l'apposition d'un timbre mobile ou d'un cachet.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

affranchissement


AFFRANCHISSEMENT ou AFRANCHISSEMENT, s. m. [Afranchiceman, 2e et dern. lon. 4e e muet, 5e en a le son d'an.] Il ne se dit que dans les deux premiers sens d'afranchir. "Il dut son afranchissement à sa basse complaisance, pour les goûts impurs de son maître. Anon. "L'afranchissement d'une terre, d'une Ville, etc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

affranchissement

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

affranchissement

Entsatz, Porto, Briefporto, Frankatur, Frankieren, Frankierung, Freimachen, Postgebührbevrijding, ontheffing, verlossing, vrijlating, frankering, port, portoביול (ז), דרור (ז), הדררה (נ), התפטרות (נ), פדות (נ), בִּיּוּלposgeld, verlossingportopostage, exemption, liberation, prepayment, release, stampingafranko, liberigofranqueo, liberaciónpostimaksuaffrancatura, liberazionefranquia, porte, franquia postal, portesporto, befrielseazat, posta ücretiأُجْرَةُ البَرِيدpoštovnéταχυδρομικό τέλοςpoštarina郵便料金우편요금portoopłata pocztowaпочтовые расходыค่าส่งของทางไปรษณีย์phí bưu điện邮资 (afʀɑ̃ʃismɑ̃)
nom masculin
action d'affranchir une lettre, un colis
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

affranchissement

[afʀɑ̃ʃismɑ̃] nm
[lettre] → franking (Grande-Bretagne), metering (USA); (prix payé)postage
tarifs d'affranchissement → postage rates
[esclave, esprit] → freeing
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005