aiguade

AIGUADE

(è-ga-d') s. f.
Provision d'eau douce pour les vaisseaux, que l'on va prendre sur le rivage.
Endroit où l'on peut faire de l'eau. Aiguade n'est employé aujourd'hui que dans le sens de heu où l'on fait de l'eau.

ÉTYMOLOGIE

  • Ancien français, aigue, eau (voy. EAU) ; ital. acquata ; espagn. aguada.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

aiguade

AIGUADE. (Dans ce mot et dans les deux suivants, GUA se prononce GA.) n. f. T. de Marine. Provision d'eau que l'on va prendre à terre pour les bâtiments, lorsqu'ils en manquent dans le cours de leur voyage. Faire aiguade. C'est un lieu où il y a bonne aiguade.

Il se dit également d'un Endroit où l'on peut faire aiguade. Les marins au long cours doivent s'appliquer à connaître les meilleures aiguades.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

aiguade


AIGUADE, AIGUAYER, Voy. AIGADE, AIGAYER.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788