alenti, ie

ALENTI, IE

(a-lan-ti, tie) part. passé.
Qui est devenu plus lent.
Non que ma passion s'en soit vue alentie [CORN., Sert. IV, 2]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877